Ma vision du Shiatsu

« J’ai pu observer chez les êtres une demande : celle d’être écouté, reconnu, accepté et aimé. Que ce soit la peur (rein) d’aimer (cœur), d’être aimé ou de ne pas être aimé, elle est profondément ancrée en nous et dicte la plupart de nos comportements. L’attachement à l’argent ou aux êtres qui nous sont proches, le rejet de ce qui pourrait nous en éloigner, la jalousie par rapport à ceux qui sont heureux, le mépris (même de soi) par orgueil, l’indifférence à l’amour ou à la connaissance de soi ne sont que quelques exemples de réactions à cette demande. A l’extrême, un enfant qui s’est senti mal aimé peut finir par obliger les autres à le faire : toutes les formes de harcèlement, le viol et les dictatures de par le monde ne sont que de graves pathologies dans ce domaine. Aimer simplement ou simplement être aimé résulte d’un long cheminement qui nécessite une force intérieure et une certaine pureté.
Offrir au receveur ce qu’il recherche, l’accompagner dans sa démarche demande une capacité à aller au-delà de ses propres attentes. La « volonté d’agir » est abandonnée au fil du temps et on s’en remet à cette énergie de vie qui fait battre tous les cœurs. Il existe aussi un humour qui s’appuie sur l’intelligence du cœur et qui a toute sa place dans la pratique, qui libère du poids des douleurs même dans les moments difficiles, un humour du cœur. Le Zen Shiatsu devient alors une relation d’amour entre deux êtres, un amour authentique où chacun est guéri, un amour de la vie qui est au-delà des concepts et transcende les apparences, cet amour d’origine issu du Tao

Le Tao retourne au Tao...

« Toi mon ami(e) qui vient recevoir un Shiatsu
pour apaiser ton cœur de mille maux déjà vécus,
la douceur des gestes te rappelle que cela est bon
comme des vagues qui déferlent sur ton corps.
Au rythme des vides et des pleins, des kyo et des jitsu,
l’équilibre revient, tu retrouves la vie, plus serein(e).
Personne ne fait rien et tout est réalisé,
dans un amour échangé, tout est transformé.
Tout prend une autre direction, un autre chemin,
sans qu’il ne se soit rien passé, tout a changé ;
chacun repart un peu plus libre qu’avant.
Cette danse se poursuit inlassablement
jusqu'à ce que le Tao retourne au Tao,
les reins purifiés par le cœur libéré,
le corps et l’esprit enfin réunifiés. »

AU COEUR DU SHIATSU
Stéphan Sallé-Pierret

Praticien et enseignant Shiatsu

23 Clos de la Garance
84390 Sault

06 89 89 51 02

Consultation
Sault (84)

Torcy - Rentilly (77)